Publications :

    Décembre 2012 – Année juive 5773


    Chers amis d’Israël, shalom

    La nation d’Israël, ces derniers jours, était en état d’alerte et nous aussi en tant que sentinelles (Esaïe 62 :6). Bien que la nation était en légitime défense, les nations belliqueuses et orgueilleuses ont continué à la mépriser. Aveuglées et ne se rendant pas compte qu’elles contribuent à s’enfoncer de plus en plus dans les ténèbres, elles entraînent dans l’angoisse et le désespoir des multitudes.
    La fête Hanoukka (pour le peuple juif) et de Noël nous rappellent l’importance de la puissance de la lumière au sein des ténèbres.
    Un ami juif religieux du Pays de Benjamin (1) nous a communiqué ce message :

    « ‘Hanoucca : un peu de lumière repousse beaucoup de ténèbres ou l’espérance de l’humanité. Nous célébrerons en Israël dans quelques jours ‘Hanoucca et allumerons samedi soir prochain la première bougie.

    Il s’agit d’une petite lumière qui sera allumée dans chaque foyer juif dans un monde où il est nécessaire, aujourd’hui encore et après plus de deux mille ans, de repousser en permanence les ténèbres de la barbarie, de l’intolérance, de l’ignorance, de la haine et du déni du droit d’autrui à penser et à vivre sa foi autrement.
    Cette petite lumière est la victoire du peuple d’Israël sur les Grecs qui prétendaient vouloir interdire au peuple juif l’exercice de sa foi ancestrale et éternelle basée sur sa croyance en D.ieu et la Torah donnée au Mont Sinaï et lui imposer son culte des idoles et sa « culture » d’hédonisme avilissant, d’amoralité, d’apologie de l’homosexualité, de la ségrégation sociale, d’infériorité de la femme, son idéologie totalitaire et la négation de l’existence de D.ieu au nom de  »la civilisation ».

    Mais le peuple juif croit « qu’un peu de lumière repousse beaucoup de ténèbres ». Nous allumons ainsi chaque soir pendant huit jours une nouvelle lumière : une, puis deux, puis trois, etc. Détail intéressant : ‘Hanoucca est célébré au moment de l’année où les jours sont les plus courts puis redeviennent plus longs.
    La signification est claire : augmenter et répandre la lumière.
    Les petites lumières vacillantes allumées par le peuple d’Israël pendant ‘Hanoucca le sont pour l’éternité.
    Elles brillent sans cesse et nulle force au monde ne pourra les éteindre. Les puissances qui ont voulu anéantir le peuple d’Israël et tenter en vain d’éradiquer sa foi, et aujourd’hui celle d’autres nations, ont disparu depuis longtemps de la scène de l’histoire : les Égyptiens, les Mèdes, les Assyriens, les Perses, les Grecs, les Romains et différents empires. »

    Un autre ami chrétien, a été honoré ce 4 décembre par la communauté juive de France en recevant à Nice, la « 7° Menora d’Or » : François Celier, dont vous avez pu lire dernièrement un de ces articles dans notre journal. Il a été l’un des fondateurs de l’oeuvre en France des « Chrétiens Amis d’Israël » avec Ray Sanders (actuellement Directeur international à Jérusalem avec son épouse Sharon) et Derek White, d’Angleterre, qui continue son ministère d’enseignement et d’écrivain (2)

    Ainsi partageait-il au sujet de la Menorah qu’il recevait : « Symbole de la lumière spirituelle, de semence de vie et de salut, la Ménorah d’Or fut allumée pour la première fois par Aaron, frère de Moïse et son interprète, car il possédait le Verbe, alors que le grand prophète juif, bégayait … Grandeur et humble dépendance d’un géant de la foi. »

    Nous chrétiens non-juifs, nous avons été un jour ébloui par cette Lumière qu’est Yeshoua (Jésus). Par Sa grâce et Sa force, Il continue à nous conduire par Son Esprit à entrer dans les profondeurs des mystères de Dieu.
    Le Mystère d’Israël en est un. Il apporte à celui qui le découvre un grand éclairage sur le Plan parfait de rédemption de l’humanité, d’abord des Juifs, (« Le salut vient des Juifs »), puis des non-Juifs (Romains 9-10-11.écrit par l’ancien juif religieux Paul)

    Notre prière, alors que la détresse et l’angoisse étreignent de plus en plus de coeurs dans ces temps bien troublés, est que Yeshoua , « Lumière des nations », tellement lié à Son peuple devienne un réalité pour lui et aussi pour ces populations ennemies trompées et séduites par des doctrines du diable .
    Le combat est intense : La Parole de Dieu est claire. L’affrontement final sera terrible. Mais la LUMIERE triomphera !
    Dans ce temps où l’on rappelle sa venue sur la terre à Bethléem, Il nous invite à demeurer de plus en plus en LUI, dans son Shalom ( Paix), en obéissant à Sa parole qui nous demande entre autre de « bénir Israël »et de « prier pour la Paix de Jérusalem » (Psaume 122 :6)

    Soyez bénis dans ces temps où la Lumière veut nous toucher de plus en plus !

    André & Hélène Van Nieuwenhuyse

    (1) David Pasder qui vous invite dans ce journal à un voyage passionnant en Israël du 7 au 17 Avril qu’il organise avec les « Chrétiens Amis d’Israël » (C.A.I.) et AVIV , une autre association chrétienne .
    (2) Derek White a écrit un excellent petit livre sur la fausse doctrine de la « Théologie de Remplacement » qui a déclaré dès les 1° temps de l’Eglise que « l’Eglise avait remplacé Israël » ( Emeth-Editions)
    Rappel : 27 Janvier est la Journée internationale du Souvenir de la Shoah

     

    Lire la version complète des NRI et de la LPV de Décembre 2012