Lettres de prière :

    Rehausser la barre – Mai 2020


    SONDER LES ECRITURES
    L’importance de l’étude


    Veux-tu étudier la Torah avec moi ?

    A moins d’avoir l’occasion de passer des années en compagnie de nos chers amis juifs tel qu’un Rabbin Orthodoxe, je pense qu’il est difficile pour une personne non juive de connaitre la profondeur de l’amour que le peuple Juif porte au Dieu Tout Puissant. J’ai eu le privilège de devenir amie avec un Rabbin qui rendait visite aux CAI peu après le démarrage de l’oeuvre et qui au final y a passé 18 ans en tant que père et grand père pour nous tous. Dieu lui avait donné un amour spécial pour nous et à nous pour lui. Nous passions du temps à discuter de tout ce que nous voulions, sans offense ou crainte de part et d’autre. C’était une véritable amitié. Je chérirai toujours ces années.
    L’intensité avec laquelle Rabbin Yaacov priait a stimulé mon esprit. L’amour passionné qu’il exprimait pour le Père Céleste inspirait et la connaissance qu’il avait des Ecritures hébraïques était stupéfiante.
    Un jour, un responsable de Corée du Sud m’a demandé « Comment pouvez-vous être amie avec quelqu’un comme lui ou lui demander d’être un de vos
    orateurs à votre conférence… les Juifs ne connaissent rien. »

    Je n’oublierai jamais l’arrogance qui est sortie avec cette déclaration et je voulais dire « Vous n’avez jamais connu une relation si profonde et une amitié comme celle que j’ai pu expérimentée dans le monde juifs où je vis, comment pouvez-vous donc affirmer une telle chose ? » Et pour dire « Ils ne connaissent rien. »

    A l’opposé, un pasteur qui a travaillé avec nous pendant 2 ans m’a dit : « J’ai prêché depuis le pupitre pendant 25 ans et après être venu en Israël et avoir rencontré certaines personnes juives qui aiment le Dieu d’Israël, je ne leur arrive pas à la cheville quant à leur connaissance et compréhension de la Bible ! » A présent qui a raison ? Dieu est juge.

    Mais je suis sûre d’une chose, avant de mourir notre cher Yaacov m’a dit : « J’ai mis mon coeur en règle devant Dieu et lorsque je vais le rencontrer je lui demanderai : Veux-tu étudier la Torah avec moi ? » Son amour pour la Parole de Dieu était étonnant et très inspirant. Oh, que nous puissions avoir l’amour des Ecritures Sacrées comme l’avait Yaacov, alors nous pourrions aisément élever le niveau de notre compréhension de qui était Jésus : un Juif dans la chaire et les paroles qu’il a prononcées ventaient de la Torah, les Ecritures juives. Lance Lambert avait l’habitude de dire : « Aimons tout le conseil de Dieu pas seulement une partie. »

    Creusons plus profondément dans la Parole de Dieu et apprenons de notre étude le sens caché derrière les mots. « Apprendre » en hébreu est lomedet. « Nous apprenons » en hébreu est Anachnu Lomdim (masculin) ou Anachnu Lomdot (féminin).

    Il existe de nombreuses variantes du mot :

    • Limud : classe, apprendre, études.
    • Lehilamed : être enseigné,
    • Lelamed : enseigner ou tuteur.
    • Lehitlamed : étudier ou s’enseigner soi-même
    • Lamud : éduqué, expérimenté, qui a de la connaissance

    Je crois que tous les chrétiens seraient très surpris de voir la profondeur de la compréhension de la Parole de Dieu en hébreu que nos amis Juifs ont. Si les chrétiens pouvaient également étudier et connaitre la Bible, cela serait un progrès formidable pour la maturité spirituelle. Il nous est dit dans Lévitique 10v16 « Moise chercha attentivement le bouc offert pour le péché et voici il avait été brulé. » Les mots « chercher attentivement » sont tirés du verbe hébreu darash signifiant « sonder ». Cela indique une recherche active. La Torah (appelée l’Ancien Testament par les chrétiens) nous commande d’étudier la Torah (Deutéronome 6v7). Avant de pouvoir l’enseigner il est indispensable de l’étudier. Alors que nous sondons la Torah, nous Le trouvons Lui. Juste au centre de la Torah se trouvent les mots « Sonde, Sonde ! ». Ces mêmes termes peuvent être compris comme signifiants « Etudie, étudie ! ».
    « Il ne faut jamais arrêter d’étudier et de chercher toujours plus profondément à connaitre la Torah. » (Degel Machaneh Ephraim)

    ENTRONS ENSEMBLE DANS LA SALLE DU TRÔNE POUR INTERCÉDER

    • Prions pour les responsables israéliens afin qu’ils parviennent à une véritable unité et que le peuple se souvienne des bénédictions du Dieu d’Israël envers Son peuple. « Des chefs se sont mis à la tête du peuple en Israël, et le peuple s’est montré prêt à combattre : bénissez-en l’Eternel ! » (Juges 5v2) « Mon soeur est aux chefs d’Israël, à ceux du peuple qui se sont montrés prêts à combattre… » (Juges 5v9)
    • Restons en prière pour le peuple d’Israël tandis qu’il fait face à un antisémitisme dans le monde et à des ennemis jurés de tous côtés. « Persévérez dans la prière ». (Romains 12v12)
    • Remercions le Seigneur : Israël relâche le confinement permettant au peuple de retourner au travail et à l’économie de repartir. Louez soit Dieu !
    • Donnons gloire au Seigneur : des enquêtes récentes menées en Israël (alors que nous venons de célébrer le 72e anniversaire de l’Indépendance de la nation) montrent qu’une majorité du public a le sentiment d’appartenir à l’Etat d’Israël et partage ses problèmes. La confiance dans les responsables du gouvernement et le Premier Ministre a augmenté. Remercions aussi le Seigneur pour la baisse du niveau de stress sur les gens pendant l’épidémie du covid 19. Nous nous réjouissons également de ce que la majorité des citoyens arabes ont ce sentiment d’appartenance à l’Etat d’Israël : 77% d’entre eux se sentent comme faisant partie de la nation.
    • Prions que le Peuple d’Israël voit que le Véritable Leader d’Israël est le Dieu d’Israël et non un homme. « Gédéon leur dit : Je ne dominerai pas sur vous et mes fils ne domineront point sur vous ; c’est l’Eternel qui dominera sur vous. » (Judges 8v23)
    • Réclamons Ses promesses afin que Dieu cache Israël à l’abri du Très Haut pendant l’année à venir et qu’une 2e vague de coronavirus ne vienne pas en hiver. « Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut repose à l’ombre du Tout Puissant. … et tu trouveras un refuge sous ses ailes…Tu ne craindras… ni la contagion qui frappe en plein midi. » (Psaume 91)

    Aucun d’entre nous ne sait ce que sera demain, mais Dieu lui sait. Lui faire confiance nous gardera dans la paix et la sécurité dont nous avons besoin pour les jours à venir. Il y a tant de choses pour lesquelles nous pouvons remercier le Seigneur. Il est temps de compter les bienfaits de l’Eternel et d’aller de l’avant dans Ses plans et Buts pour la Nation d’Israël.

    A Son Service
    Sharon Sanders

    Retour en haut de la page

    Retour à la page d'accueil