Lettres de prière :

    Rehausser la barre – Mars 2020


    Le Chef des Sentinelles


    « Efforce-toi de te présenter devant Dieu en homme qui a fait ses preuves, en ouvrier qui n’a pas à rougir de son ouvrage, parce qu’il transmet correctement la Parole de vérité. » (2 Timothée 2v15)


    Le Chef des Sentinelles (Shomrim) avait pour tâche de surveiller les autres sentinelles pour voir si elles étaient endormies pendant leur veille. Il y avait 3 Kohanim (Sacrificateurs) en poste dans la cour intérieure et 21 Lévites dans la cour extérieur. Les sentinelles très souvent se tiennent debout pour voir ce que Dieu dit à propos d’un sujet. (Habakkuk 2v1)
    Selon Chaim Bentorah, un enseignant d’études bibliques hébraïque, il est possible de « voir » ce que quelqu’un «dit ». Il cite le mot « ra’ah » qui signifie voir quelque chose de physique et spirituel, quelque chose comme un garde du corps ou agent secret dont toute l’attention est concentrée sur l’observation des choses que la plupart des gens autour de lui ne voient pas. C’est comme rechercher un tout petit indice qui pourrait signaler une menace à sa mission de protection.
    Nos objectifs dans la prière est de discerner les situations devant nous et de déterminer si Israël peut être mis en danger. Cela fait de nous un shamar ou au pluriel shomrim.
    Il nous faut rester concentré lorsque nous prions pour Israël. Il ne peut y avoir de distractions. Il nous faut veiller et voir si Dieu dit quelque chose de particulier à nos cœurs.
    Chaim a dit une fois que le terme « dire » est le mot « debar » ce qui signifie Dieu exprimant le Cri de Son Cœur.
    C’est pour cette raison que nous prions la Parole de Dieu, elle est le Cri du Cœur de Dieu.

    Nous avons plusieurs sentinelles positionnées dans divers pays du monde. Si quelqu’un voit venir quelque chose qui pourrait mettre en
    danger Israël, elle donnerait le signal aux autres sentinelles pour stopper la menace au travers de la prière d’intercession.

    Entrons dans Sa Présence en priant

    Les amandiers étaient en fleurs pendant plusieurs semaines ici en Israël, signe que le printemps est présent partout
    Actuellement, en raison de la pandémie mondiale, nous ne pouvons pas nous déplacer. Prions que Dieu détruise celui qui dévore. Les saisons du printemps sont remplies de vie et de croissance et nous voulons voir chacun pouvoir apprécier la vie de Dieu. Peut-être que les amandes ont quelque chose à voir avec le fait de veiller dans la prière ? En effet, étonnamment le mot hébreu pour « veiller, être constant » est épelé de la même façon que le mot « amande ». Il doit y avoir une connexion plus profonde que nous explorerons la prochaine fois dans notre lettre de nouvelle.

    • Prions que le peuple de Gaza ne veuille pas d’une guerre avec Israël. Israël est en train d’essayer d’aider chaque Palestinien pour qu’il n’attrape pas le virus. Cependant, le peuple n’est pas reconnaissant, au contraire il continue à mentir au sujet d’Israël. Les terroristes de Gaza ont promis de rendre la vie des Israéliens un « enfer ». Prions pour les enfants. «Je me couche et je m’endors en paix, car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure. » (Psaume 4v9)
      « Le nom de l’ Éternel est une tour forte : le juste s’y réfugie et se trouve en sûreté. »(Prov 18v10)
    • Prions avec ferveur pour que le peuple juif ait un cœur courageux et déterminé afin qu’il n’abandonne pas lorsque les choses semblent aller mal. « Fortifiez-vous et ayez du courage ! ne craignez pas et ne soyez pas effrayés devant eux ; car l’ Éternel, ton Dieu marchera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point. » (Deut 31v6)
    • Remercions Dieu de ce qu’Il est le « Gardien d’Israël et le Bouclier d’Abraham » tandis qu’Il établi un gouvernement stable et responsable qui servira et protégera le peuple d’Israël sous Sa surveillance bienveillante. « L’Éternel est celui qui te garde, l’ Éternel est ton ombre à ta main droite. » (Psaume 121v5)
    • Supplions le Seigneur afin que davantage de Juifs fassent leur alyiah depuis les nations. Se moquer du peuple juif aura des conséquences pour chaque nation qui le ridiculise. Que Dieu puisse entende le cri des cœurs et âmes qui soupirent après le salut et la rédemption d’Israël. Associons-nous à la prière du peuple juif qu’il fait souvent monter lors du shabbat : « Nous te prions, par ta main droite puissante, libère les captifs. Dieu révéré, accepte la prière de ton peuple ; fortifie nous, purifie-nous Dieu Tout Puissant, protège-nous comme la prunelle des yeux de ceux qui te cherchent. Bénis-les, purifie-les, aie pitié d’eux. Accorde-leur toujours ta vérité. Dieu Puissant et saint, dans ta grâce abondante, guide ton peuple. Accepte nos prières, entend nos cris, toi qui connait tous les mystères. Bénis soit le nom de Sa Majesté glorieuse à toujours…Amen. »
    • Intercédons pour davantage de sagesse. Le « brillant » de la face (ya’er) de Dieu en hébreu est en relation avec le mot « lumière », une métaphore pour sagesse et compréhension. « Moise et Aaron s’éloignèrent de l’assemblée pour aller à l’entrée de la tente d’assignation. Ils tombèrent sur leur visage et la gloire de l’Eternel leur apparut. » (Nombres 20v6)

    Nous ne saurons jamais toute l’importance qu’ont nos prières en faveur d’Israël jusqu’à ce que nous soyons avec le Seigneur. Israël est Son Peuple, Sa famille et Ses parents dans la chair. Si je sais que quelqu’un prie pour ma famille cela me rend heureuse, ou bien pour moi-même ou le ministère des CAI. Demeurons à nos postes.

    A Son Service
    Sharon Sanders

    Retour en haut de la page

    Retour à la page d'accueil