Lettres de prière :

    Rehausser la barre – Février 2020


    L’importance des noms

    « …et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » (Mathieu 1v21)

    Le nom Yeshua signifie littéralement « SALUT ».

    Les sources juives et les érudits nous disent que notre nom est la clé de nos âmes. Le mot hébreu pour âme est neshamah. Au centre de ce mot, les 2 lettres sont le shin et le mem, font ainsi le mot shem, qui le mot hébreu pour « nom ». Ici en Israël nous disons que le nom est la clé de notre âme. Les noms sont un livre. Ils racontent une histoire, souvent l’histoire de notre potentiel spirituel ainsi que la mission de notre vie.
    D’autres sources isent également que lorsque nous nous présenterons pour le jugement éternel, il nous sera posé la question suivante : « Quel est ton nom ? As-tu vécu une vie au plein potentiel de ce nom ? »

    Par exemple, mon nom de naissance est « Sharon ». Cela signifie une vallée fertile et féconde, une plaine en Israël. Notre mandat est « d’aller et de porter du fruit » (Jean 15v16). Ma grand-mère a dit un jour à ma mère : »Cette petite fille sera une bénédiction ». J’ai essayé de vivre à la hauteur de mon nom mais évidemment comme beaucoup parmi nous, j’aimerais faire plus encore. Des sources juives nous disent qu’au commencement, Dieu a utilisé les noms non dans le but d’identifier mais plutôt de créer. Il a parlé et les mots exacts décrivant l’objet sont venus à l’existence. Le Tout Puissant a simplement donné un nom et les lettres ont défini sa structure atomique. Les noms ont précédé l’existence même des choses qu’ils
    décrivaient.

    Lorsque Abram s’est tourné vers le monothéisme, son nom devait être changé (Genèse 17v5).
    Le changement d’identité a nécessité un changement d’identification. Le nom de Jacob, dont la racine signifie « talon », fait si bien référence à sa façon de vivre qui consistait à toujours fuir devant le problèmes. Ce même Jacob a soudainement réalisé qu’il devait désormais lutter plutôt que de fuir. L’ange lui a alors dit : « Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël, car tu as lutté avec Dieu et avec les hommes et tu as été vainqueur. » (Genèse 32v28)

    La Bible nous dit dans 1 Samuel 25v25 « … car il est comme son nom ;… » Nous laisserons derrière nous nos noms comme héritage. Est-ce à dire que notre livre arbitre est limité par nos noms ? Evidemment que non.
    Nous soulignons le principe du libre arbitre. Nos noms ne nous obligent pas à être ce que nous sommes.

    Mais c’est un message de Dieu confié à ceux qui nous ont donné nos noms afin de nous aider à définir notre mission sur la terre. Nos noms nous survivent. Faisons tout notre possible qu’on se rappelle d’eux comme
    d’une bénédiction.


    ÉLEVONS NOS VOIX D’UN MÊME CŒUR DANS LA PRIÈRE

    • Prions pour les élections à venir et que Dieu amène une unité comme jamais auparavant. « Voici, oh qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, qui descend sur le bord des vêtements….(Psaume 133 v1-2)
    • Remercions le Seigneur pour l’engagement du Premier Ministre Netanyahu envers les implantations. La sagesse débute avec la crainte du Seigneur. « La crainte de l’Eternel est le commencement de la science. » (Proverbes 1v7)
    • Invoquons le Seigneur afin qu’Il soit le Seul véritable gardien sur Son peuple, comme il l’a été si fidèlement. En effet, « il ne sommeille ni ne dort celui qui veille sur Israël. L’Eternel est celui qui te garde, l’Eternel est l’ombre à ta main droite. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit. » (Psaume 121v4-6)
    • Proclamons Ses promesses en ce qui concerne le déversement du Saint Esprit. « Après cela, je répandrai sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes et vos jeunes gens des visions. » (Joël 2v28)
    • Prions que le système juridique israélien se mette en accord avec les valeurs de la Torah (La Parole de Dieu) ce qui encouragerait davantage d’actes de bienveillance, mais également les valeurs au-delà de celles la société de consommation, telles que la justice et la droiture et le soutien du pauvre et du faible. « Mais que la droiture soit comme un courant d’eau et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit. » (Amos 5v24) Prions pour un gouvernement choisi où nous verrons la Main de Dieu agir comme nous l’avons déjà vu de part le passé.
    • Lisons ensemble Jérémie 31 : « Ainsi parle l’Eternel qui a fait le soleil pour éclairer le jour, qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, lui dont le nom est l’Eternel des armées : si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l’Eternel, la race d’Israël aussi cessera pour toujours d’être une nation devant moi. » (Jérémie 31v35-36)

    Accomplissons la mission que Dieu nous a assignée sur cette terre. Etre un intercesseur est un appel élevé et quelque soit votre âge, vous pouvez être utilisé par Dieu pour changer les circonstances, déplacer de montagnes et empêcher des tragédies. Dieu entend la voix de ses enfants bien-aimés sur la terre au travers de la prière.

    A Son Service ensemble,

    Sharon SANDERS

    CFI Jérusalem

    Retour en haut de la page

    Retour à la page d'accueil